Quelle école de plongée choisir ?

Vous avez franchi le pas, et peut-être déjà réalisé un baptême, vous voulez à présent devenir un "vrai" plongeur et suivre une formation qui vous permettra d'évoluer de façon un peu plus autonome et à une plus grande profondeur.

Mais vous ne savez pas par où commencer...
 
Les différentes écoles de plongée :
Il existe principalement deux grandes écoles de plongée dans le monde :

  • L'école française et internationale de la CMAS (Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques) représentée en France par la FFESSM (Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous-Marins)

Il s'agit d'une école de plongée orientée vers le loisir sportif, dans laquelle on peut arriver à plonger relativement profond et à devoir réaliser des paliers de décompression. On peut naturellement y faire le choix de pratiquer cette activité sous une forme un peu moins "sportive", en tant que pur loisir de pleine nature, sans nécessairement atteindre de grandes profondeurs.
La progression des niveaux est orientée dans deux directions : d'un premier niveau avec lequel on ne peut évoluer qu'encadré par un moniteur à 20 mètres, on évolue progressivement vers de plus en plus d'autonomie (évolution à plusieurs sans moniteur) et vers des profondeurs de plus en plus importantes (60 mètres maximum).

La formation du débutant est relativement rapide et dons peu chère, 5 plongées et de l'ordre de 350 € chez nous.

  • Le système nord-américain du RSTC (Recreational SCUBA Training Council) dont le représentant leader est PADI (Professional Association of Diving Instructors)

Ce système prône l'accès à la plongée sous l'angle exclusif du loisir pur accessible à tous, la profondeur est donc limitée (généralement 30 mètres, voire 40 mètres maximum) et on ne réalise jamais de paliers.
On y devient rapidement autonome à 18 mètres dès le premier niveau, et en-dehors d'une spécialité de plongée "profonde" (30 à 40 mètres maximum), la progression s'effectue exclusivement dans la voie de l'acquisition de compétences de pratiques nouvelles : photo sous-marine, plongée au nitrox, orientation subaquatique, biologie marine, utilisation d'un ordinateur de plongée, secours en plongée, etc...

La formation du débutant est plus longue et plus complète, 9 plongées réalisées en 7 immersions et de l'ordre de 410 € chez nous, auxquels il faut rajouter environ 150 € à verser à PADI pour la formation théorique en ligne (e-Learning). Vous pouvez choisir l'option "cours en présentiel", de l'ordre de 500 € chez nous, mais à ce moment il faut rajouter le prix du manuel obligatoire qui est de l'ordre de 60 €, ce qui revient finalement au même pour moins de souplesse. 

Il fut un temps où l’on disait que les brevets PADI étaient mieux reconnus à l’étranger, mais ce n’est plus vrai aujourd’hui, le fait que le niveau 1 soit doublé d’un niveau CMAS international et que les cartes de certification soient rédigées en français et en anglais a quasiment évacué ce problème.

On disait aussi que les brevets PADI ne permettaient pas de plonger en France, mais c’est aujourd’hui totalement faux, la réglementation française s'est assouplie et tous les plongeurs sont les bienvenus.

De plus en plus dans le monde entier, tous les plongeurs sont d'ailleurs les bienvenus dans les centres de plongée professionnels... Mais vous n'êtes jamais à l'abri d'une "check dive" où l'on vous demandera de prouver que vous savez, par exemple, réaliser un vidage de masque !

Pour plus d'infomations sur les brevets de ces deux écoles, rendez-vous sur cette page de notre site : http://www.isula-plongee.com/quel-brevet-pour-debuter (vous y trouverez également l'accès aux prix exacts des brevets).

Avec nous, pas de dilemme... Pour le niveau débutant PADI Open Water, nous délivrons systématiquement le brevet de Niveau 1 FFESSM (hors options de formation "EXPRESS").